Les Républicains ont tendance à fuir les labels d'économie d'énergie.

Les Républicains ont tendance à fuir les labels d'économie d'énergie.

Selon une étude publiée par l'Académie des Sciences des états Unis, certains consommateurs américains évitent d'acheter des ampoules basses consommation à cause de l'image "écolo" qu'elles représentent. Ces ampoules représentes en effet pour eux par association l'idée du réchauffement climatique. C'est un concept qu'ils refusent de cautionner et le fait d'acheter une ampoule basse consommation semble pour eux aller dans ce sens.

 

DULUXSTAR-21W-E27

 Image source : OSRAM


Les Républicains ont tendance à fuir les labels d'économie d'énergie. C'est en tout cas ce que révèle l'étude "Political ideology affects energy-efficiency attitudes and choices".
Cette étude datée d'avril 2013 éditée par William C. Clark nous montre que l'idéologie pèse plus que la raison. La publicité qui met en avant les avantages écologiques ne fait que de rendre plus délicat l'acquisition des ampoules basses consommations (et sans aucun doute des LED, qui doivent être perçues de la même manière).

L'étude réalisée sur un panel de 210 consommateurs (tous les participants sont informés des avantages des ampoules fluorescentes basse conso) nous montre que les achats d'ampoules tiennent compte des convictions des acheteurs. En effet si les ampoules basse consommation sont au même prix que les ampoules fluocompactes tous les consommateurs achètent les ampoules basses consommations (les ampoules avecles labels " basseconsommation " font également partie des achats).

En revanche, si les ampoules basse consommations sont plus chères, les acheteurs conservateurs qui achètent des ampoules basse consommation privilégient les ampoules sans les labels environnementaux.
On peut donc tirer comme conclusion que même si le coût à long terme s'avère plus important, les participants ne veulent pas acheter des ampoules qui évoquent une idée associée à la protection de l'environnement (pour ce qui concerne les plus conservateurs).


Une partie des conservateurs des États-Unis évitent donc d'acheter ces ampoules pour des raisons induites par la politique. En 2011 une loi sur l'interdiction des ampoules classiques à incandescence n'avait pas pu être repoussée malgré les votes des Républicains.


Les nouvelles technologies qui permettent de préserver notre planète et économiser de l'énergie ne sont donc pas forcément les bien venues aux USA.

Le 05/06/2013